L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DE L’ÉOLIEN

ALLEMAGNE
Vers un trou d’air pour les projets à terre ?


Seulement 67 projets totalisant 476 MW (sur un volume cible de 700 MW) de capacités éoliennes terrestres ont été attribués lors du dernier appel d’offres allemand, a indiqué dans un communiqué du 15 février l’agence fédérale allemande des réseaux (Bundesnetzagentur). « Il s’agit du 3e appel d’offres de suite sous-souscrit. Il est clair que le processus d’obtention des permis n’est plus adapté. Cela prend de plus en plus de temps pour obtenir un permis », s’alarme Giles Dickson, le PDG de WindEurope dans un communiqué du même jour. Le processus d’obtention des permis en Allemagne requis pour les nouveaux parcs éoliens à terre « peut maintenant prendre plus de 2 ans contre 10 mois il y a seulement 2 ans », précise WindEurope. De plus, une fois les permis obtenus, ceux-ci sont de plus en plus contestés devant les tribunaux, avance encore WindEurope qui estime à « au moins 750 MW » les projets bloqués dans des procédures judiciaires

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !