L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DE L’ÉOLIEN

FRANCE
Vers le balisage intelligent ?


A l’issue de la première réunion du nouveau groupe de travail éolien, le gouvernement a présenté en fin d’année 2019, plusieurs pistes de travail et de réflexion pour renforcer l’acceptabilité de la filière. « Les mesures que nous présentons ont un double objectif : lever les verrous tout en préservant l'acceptabilité par les territoires », a expliqué la ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne. « Des expérimentations de solutions innovantes vont être lancées courant 2020 pour réduire les nuisances lumineuses tout en préservant la sécurité des aéronefs et permettre d'envisager de nouveaux dispositifs pouvant prétendre à une homologation début 2021 », a-t-elle ajouté. Le balisage intelligent (qui ne s'allumerait qu'à l'approche d'un aéronef) est donc pour la première fois dans les tuyaux. Le gouvernement lancera par ailleurs un groupe de travail, en partenariat avec les collectivités locales, les filières professionnelles, et les associations, « pour que le développement de l'éolien soit plus équilibré au niveau national et éviter des risques de saturation ». Des propositions sont attendues pour le printemps 2020. Participant à ce groupe de travail, France énergie éolienne (FEE) s’est en tout cas réjouie de ces échanges dans un communiqué publié le 19 décembre. « Nous sommes convaincus que ces discussions – et les solutions qui en émaneront – permettront d’accélérer une transition énergétique au profit de tous les territoires, de perpétuer la démarche vertueuse de la filière et de lever des freins trop souvent liés à une désinformation dont l’éolien est régulièrement victime », explique Nicolas Wolff, alors tout nouveau président de FEE.

LES ACTUS DU MOIS

L’ESSENTIEL DE L’ÉOLIEN DU MOIS DE JUILLET 2020

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !