L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DE L’ÉOLIEN

OFFSHORE CHINE
Une nouvelle étape dans la joint-venture EDF et CEI


EDF, via ses filiales EDF renouvelables et EDF Chine, est engagé avec CEI (China Energy Investment Corporation) dans deux projets éoliens offshore en Mer de Chine. Dans un communiqué de presse du 2 juin EDF a annoncé avoir franchi une nouvelle étape à travers la clôture financière des accords de joint-venture relatifs à ces deux projets, Dongtai IV et V. Ils portent sur l’exploitation du Dongtai IV mis en service en décembre 2019 ainsi que la construction et la mise en service du Dongtai V, prévu pour 2021, puis la poursuite conjointe de son exploitation et de sa maintenance. Le groupe EDF participe à la joint-venture à hauteur de 37,5 %, suite à l’accord de coopération signé le 25 mars 2019. Déjà acteurs de la filière, les deux entreprises ont acquis une forte expérience, notamment EDF renouvelables qui exploite un portefeuille de 6,5 GW de projet offshore. La Chine est en train de devenir le théâtre du développement de la filière, avec 40 GW prévu à l’horizon 2030, contre 6 GW aujourd’hui, et EDF renouvelables y est déjà présente avec des projets onshore, offshore et solaires. Ce partenariat avec CEI s’inscrit dans la stratégie du groupe de diversifier son portefeuille, ainsi que de multiplier par deux sa capacité renouvelable nette installée entre 2015 et 2030 afin de la porter à 50 GW.

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !