L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DE L’ÉOLIEN

ÉOLIEN TERRESTRE
Une cartographie propice à l’éolien, une idée pas si nouvelle


Lors d'un débat organisé jeudi 14 janvier à l'Assemblée nationale sur le développement des éoliennes en France, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a déclaré vouloir demander aux préfets de régions de réaliser une cartographie "des zones propices au développement de l'éolien", affirmant ainsi la volonté gouvernementale d'accélérer le développement de cette énergie dans les territoires. L’objectif de ces futures cartes est d’améliorer la planification du déploiement des nouveaux sites. La ministre a déclaré vouloir « demander aux préfets de région d'engager la rédaction de cartographies des zones propices au développement de l'éolien, en concertation avec les acteurs locaux […] Cette cartographie ne sera pas juridiquement opposable, mais pourra servir de guide lors de la mise à jour des documents d'urbanisme ». S’il semble plein de bon sens, l’exercice de cartographie demandé par la ministre n’est pourtant pas une totale nouveauté. Il se rapproche en effet fortement des zones de développement de l’éolien (ZDE), introduites par la loi de grenelle II de 2010, elles-mêmes remplacées quelques années plus tard par les schémas régionaux éoliens (SRE) contenus dans les schémas régionaux climat air énergie (SRCAE). On se souvient d’ailleurs que ces SRE avaient tous été annulés par le Conseil d’État considérant qu’ils avaient été adoptés sans évaluation environnementale préalable, même si aucun texte réglementaire ne prévoyait une telle évaluation à cette époque. Espérons que les "cartographies des zones propices au développement de l'éolien" connaissent un sort différent.

LES ACTUS DU MOIS

L’ESSENTIEL DE L’ÉOLIEN DU MOIS DE MARS 2021

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !