L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DE L’ÉOLIEN

APPEL D’OFFRES
Un flop pour la 2e tranche, comme redouté


Au contraire de la première tranche, attribuée en février dernier, seuls 118,2 MW ont été attribués lors de la seconde tranche de l’appel d'offres national éolien, bien en dessous de l'objectif initial de 500 MW, selon les résultats publiés le 6 septembre par le gouvernement. Ce qui n'a pas étonné la filière, c’est d’ailleurs ce que redoutait France Energie Eolienne en juillet dernier. Les développeurs de parcs éoliens de plus de six mâts, soumis à appel d'offres, n'ont en effet pas osé postuler pour la deuxième vague à cause de l'incertitude juridique qui perdure pour l'instruction des dossiers et pour lequel un décret de clarification est plus qu’attendu. Parmi les cinq projets attribués, Boralex en a remporté deux, l'un de 35,35 MW dans la région Auvergne-Rhône-Alpes (repowering) et un de 14 MW dans les Hauts-de-France (extension de parc). Dans cette même région, Elicio construira un parc de 31,05 MW, tandis qu'Engie-Green a remporté un parc de 13,8 MW dans la région Grand-Est et RES un parc de 24 MW en Occitanie. À noter, le gouvernement n’a pas publié le prix moyen associé à ces projets.
BePositive 2019
Elatos

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !