L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DE L’ÉOLIEN

ÉOLIEN EN MER
L’UE compte plus de 22 GW de capacité offshore


Jeudi 6 février, WindEurope, l’association européenne de l’énergie éolienne, a mis en ligne son rapport annuel sur le segment de l’offshore. L’étude annonce qu’en 2019, l’Union européenne a raccordé 10 nouveaux parcs en mer, représentant 502 nouvelles éoliennes, soit une puissance supplémentaire de 3 627 MW. L'Europe dispose désormais d'une capacité offshore totale de 22 072 MW provenant de 5 047 éoliennes raccordées situées dans 12 pays. La puissance unitaire moyenne des turbines installées l’an passé a été de 7,8 MW, un chiffre supérieur de 1 MW à la moyenne observée en 2018. Le premier pays reste le Royaume-Uni avec 9 945 MW, dont 1 750 MW ont été ajoutés en 2019. Les britanniques possèdent notamment le plus important parc au monde avec le site de Hornsea One qui affiche une capacité totale de 1218 MW. La France n’est pas absente mais elle apparaît en dernière place. En effet, si les premiers parcs en mer posés n’entreront pas en service avant 2021 ou 2022, le pays compte depuis 2018 une capacité de 2 MW au travers du projet d’éolienne flottante de Floatgen. Le rapport de WindEurope suit également l’activité économique du secteur puisqu’on y apprend qu’en 2019, 6 milliards d'euros ont été investis dans des nouveaux projets qui verront le jour dans les 4 à 8 ans à venir. Autre information intéressante, les appels à projets conclus en 2019 en Europe se sont tous soldés par des opérations qui annonçaient des coûts de production compris entre 40 et 50 € le MWh.

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !