L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DE L’ÉOLIEN

ÉOLIEN FLOTTANT
Les ports européens seraient inadaptés à l’éolien flottant


Alors que le premier parc mondial d’éolien flottant vient d’entrer en production au large des côtes écossaises (le site Hywind de 30 MW) un rapport fait état du fait que la grande majorité des infrastructures portuaires européennes serait inadaptée au développement de cette industrie. Cette conclusion est tirée d’une étude menée par le cabinet de conseil en construction navale et maritime LOC Renewables. Parmi les 96 ports européens analysés, seuls quelques-uns, situés en Ecosse, en Norvège et en Espagne, répondaient aux critères nécessaires pour réaliser la fabrication et l'assemblage des machines offshore ainsi qu’aux opérations d’exploitation et de maintenance des futurs sites. Dans la plupart des cas, c’est la place sur les quais pour l’assemblage des gigantesques turbines qui fait défaut, ainsi que des zones de mouillage suffisamment grandes pour y préparer les éoliennes flottantes avant leur acheminement sur les sites de production. Sans des aménagements d’infrastructure, LOC Renewables met en garde contre une probable augmentation des coûts et des délais de mise en service des futurs champs d’éoliennes flottantes. De plus, la flotte de navires capables d’intervenir sur de tels chantiers serait elle aussi trop peu fournie. LOC Renewables présentera en détail son étude le vendredi 28 septembre lors de la conférence WindEurope 2018 qui se tiendra à Hambourg.
Elatos
Hors-série Elec Verte

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !