L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DE L’ÉOLIEN

OFFSHORE
Les députés disent ok à la possibilité d’annuler


Les députés ont donné, dans la nuit de mardi 12 juin à mercredi 13 juin, leur feu vert à la possibilité d'annuler les six premiers projets de parcs éoliens en mer, en cas d'échec des renégociations en cours sur les tarifs de rachat de l'électricité. Les députés ont ainsi adopté l’amendement du gouvernement qui réécrit complètement un article de la loi « pour une relation de confiance avec le public » qui autorisait à prendre des ordonnances sur l'éolien en mer. Ainsi, il sera permis d'arrêter des projets issus d'appels d'offres « si les négociations n'aboutissaient pas à des conditions suffisament favorables pour l'Etat. » Le député communiste Sébastien Jumel a de son côté défendu en vain un sous-amendement, similaire à un amendement LR, demandant que la renégociation du prix ne remette pas en cause les engagements pris auprès des acteurs locaux. Il entendait « faire en sorte que les contreparties ne soient pas le parent pauvre des négociations », estimant que cela ouvre la voie à de « l'éolien offshore low-cost. »
9e colloque national éolien
Cabinet de recrutement dans l'énergie, l'environnement, le génie climatique et l'informatique

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !