L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DE L’ÉOLIEN

CORONAVIRUS
L’éolien s’en sortirait mieux que le solaire


Le site energy4climate.com rapporte que Bloomberg New Energy Finance (BNEF) vient de publier une étude dans laquelle les prévisions de croissance mondiale pour l’éolien et le photovoltaïque sont revues à la baisse du fait de l’impact de la pandémie. La chute des cours du pétrole impacte les revenus des grandes compagnies pétrolières et pourrait amputer leur capacité à financer leur transition vers les énergies renouvelables. Pour le solaire, les analystes anticipent une baisse de 16 % pour 2020 passant d’une fourchette de 121-152 GW à 108-143 GW installés dans l’année. L’éolien serait moins impacté : si la prévision de 75 GW de nouvelles capacités éoliennes installées en 2020 ne tient plus, l’année 2020 devrait tout de même constituer une année record. L’étendue de la baisse dépendra de la rapidité de la Chine à reprendre son rythme de production et d’installation. 35 % des nouvelles capacités éoliennes mondiales sont en effet érigées en Chine.

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !