L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DE L’ÉOLIEN

INNOVATION
L’éolien aéroporté prend son envol


L’entreprise allemande Enerkite lance une campagne de financement participatif dans le cadre de la commercialisation de son aile volante EnerKíte 2020. Ultra léger et semblable à un deltaplane, ce cerf-volant éolien est mis en altitude via un mât rotatif posé au sol afin d’exploiter l’énergie cinétique du vent. L'aile va donc être propulsée et former des huit dans les airs pour atteindre des vents plus puissants à une altitude allant de 100 à 500 mètres. Les rotations en altitude du cerf-volant exercent une traction sur un câble relié à un alternateur au sol afin de transformer cette énergie mécanique en électricité. Deux autres câbles sont fixés aux extrémités de l'aile et reliés à un enrouleur au sol, ce dispositif servira au décollage et à l’atterrissage du système. Le câblage est en polyéthylène, sept fois plus résistant que l'acier afin de faire face aux vents violents. Le cerf-volant est, quant à lui, fabriqué pour l'essentiel en aluminium et matériaux composites. Le premier modèle commercial aura une puissance comprise entre 30 et 50 kW, avant un modèle de série de 100 kW. Les marchés visés sont les zones insulaires, les sites isolés, les zones rurales non connectées des pays du Sud, entre autres.

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !