L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DE L’ÉOLIEN

FLOTTANT
Le Pacte de Narbonne se renforce


Le conseil départemental des Pyrénées-Orientales a annoncé le 25 mars avoir rejoint le Pacte de Narbonne, un mouvement de lobbying crée en novembre 2018 pour le développement de l’éolien flottant. Peu convaincu par les objectifs affichés par la nouvelle programmation pluriannuelle de l'énergie 2019-2028 (PPE) en ce qui concerne les projets d'éoliennes en mer, de nombreux élus de la région Occitanie se sont organisés pour faire entendre leur message au gouvernement. Pour eux, les 500 MW d’éolien flottant visés à fin 2022 représentent un volume trop restreint pour que les opérateurs puissent développer leur technologie et réduire leurs coûts, empêchant ainsi l’émergence d’une filière industrielle nationale. Pour la région Occitanie, l’enjeu est à la fois énergétique et économique puisque deux fermes pilotes de quatre turbines flottantes et de 24 MW chacune doivent entrer en service en 2021, au large de Gruissan-Port-la-Nouvelle et Leucate-Port-Barcarès. Au delà de ces projets, le territoire ambitionne de devenir le hub des énergies marines renouvelables en Méditerranée et s’en ait donné les moyens avec 210 millions déjà investis dans l'aménagement, à Port-la-Nouvelle, d'un quai éolien et de digues dédiées à l'assemblage de huit éoliennes pilotes. A terme, le chantier devrait représenter 1 700 emplois pendant les quatre ans de travaux.
Elatos

LES ACTUS DU MOIS

L’ESSENTIEL DE L’ÉOLIEN DU MOIS DE AOûT 2019

Les cles de la transition energetique

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !