L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DE L’ÉOLIEN

OFFSHORE
Le gouvernement norvégien veut ouvrir plus de territoire


Le développement de l’éolien offshore en mer du Nord n’est pas prêt de s’arrêter. Dernière nouvelle en date, l’annonce, le 19 juin, par le ministère du Pétrole et de l’énergie de Norvège, de sa volonté d’ouvrir deux zones de son territoire marin afin de profiter pleinement de la baisse des coûts de cette technologie. Les deux zones, Utsira Nord et Sørlige Nordsjø II, ont un gisement total estimé entre 1,5 à 3,5 GW. Cette deuxième zone est suffisamment proche des côtes danoises pour envisager un potentiel raccordement au réseau électrique continental. La proposition d’ouverture sera dans un premier temps soumise à une audition afin de récolter les avis des institutions et organisations concernées. La Norvège est le pays avec la plus grande part d'énergie renouvelable dans sa production d’électricité en Europe, majoritairement grâce à l’énergie hydraulique. L’éolien y représente 3,4 % de la puissance installée.

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !