L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DE L’ÉOLIEN

FRANCE
L’armée libère 9 000 km2 pour l’éolien


« Le ministère des armées vient de conduire un nouvel examen du périmètre de ses zones. Ajustée au strict besoin opérationnel, cette réévaluation a permis une libération supplémentaire de plus de 9 000 km² de territoires à fort potentiel éolien (soit 13 % des zones), jusqu’ici contraints pour le développement de parcs éoliens, sans préjudice des contraintes d’autres natures », a annoncé Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire dans un communiqué du 30 janvier. En 2014, l’armée avait libéré 14 % de certaines zones d’entrainement au vol en basse altitude, rappelle le communiqué. Les zones ainsi libérées sont disponibles sur le site du ministère des Armées. Un groupe de travail associant les porteurs de projets éoliens, les usagers aéronautiques et les régulateurs du ministère de la transition écologique et solidaire et du ministère des armées poursuit ses travaux pour aller plus loin sur la question des dispositifs lumineux nocturnes des éoliennes. Ce, même si de nouvelles règles de balisage entreront en vigueur à compter du 1er février 2019 dans le but d’atténuer la gêne visuelle des éoliennes pour les populations. « Le ministère des armées continue ainsi à accompagner la promotion du développement des énergies renouvelables dans le respect des activités opérationnelles découlant de ses missions permanentes ainsi que des besoins d’entraînement au vol basse altitude », assure le communiqué.

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !