L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DE L’ÉOLIEN

GROENLAND
L’ambitieux projet Katabata



Initié par deux chercheurs de l’Université de Liège, le projet Katabata a pour objectif de mesurer le potentiel des vents catabatiques du sud du Groenland, qui, d’après les simulations, du Modèle MAR (Modèle Atmoshpérique Régional) pourrait être une zone exceptionnelle pour la production éolienne. C’est dans le cadre de l’expédition scientifique Uno Mondo, ayant pris le large le 29 juin dernier en direction de l’Arctique, que 3 stations météos seront mises en places. Prévue pour durer 4 mois, Uno Mondo vise à recueillir des données et témoignages pour mieux anticiper le changement climatique et promouvoir des actions concrètes. Deux de ces stations seront installées sur des petites îles potentiellement très intéressantes pour les régimes de vents, et la troisième dans une vallée glacière aux conditions météorologique extrême. Elles y mesureront la température, l’humidité et bien entendu les régimes de vents à une hauteur de 10 mètres du sol sur la période de 3 ans que dure le projet Katabata. D’après les chercheurs le Groenland est une région qui « enregistre des régimes de vents complémentaires à ceux enregistrés sur le contient européen ». Ainsi, l’idée, à terme, serait d’étudier la faisabilité de relier les deux continents par des lignes électriques hautes tension sous-marines, ou bien d’y produire du gaz synthétique, à partir d’électricité renouvelable, facilement transportable par bateau.

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !