L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DE L’ÉOLIEN

OFFSHORE
La Belgique adopte un nouveau mécanisme de soutien pour l’éolien offshore


Motivé « en particulier par la diminution sensible des coûts de construction des parcs éoliens offshore à l’horizon 2020-2023 et au-delà, la nécessité d’éviter toute subsidiation excessive dans l’intérêt du consommateur », comme le précise un communiqué, le Conseil des ministres belge a modifié le 27 avril le régime de soutien pour la production d’électricité produite par des parcs éoliens offshores. Concrètement, les parcs Northwerter 2, Mermaid et Seastar, dont le dernier tour d’investissement se réalisera après le 1er juillet 2018, sont concernés, conformément à l’accord conclu et approuvé par le Conseil des ministres fin octobre 2017. Le nouveau mécanisme de soutien prévoit une période de subvention de 17 ans maximum, soit l'équivalent de 63 000 heures de pleine charge, un coût actualisé de l’énergie (LCOE en initiales anglaises) de 79 euros/MWh et la mise en production des parcs avant le 1er janvier 2021. Il prévoit également l'octroi d'un soutien forfaitaire les cinq premières années d'exploitation, sur la base d'une incitation visant à encourager les parcs à rembourser une partie du trop-perçu pendant la période de soutien.
BePositive 2019
Elatos

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !