L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DE L’ÉOLIEN

EOLIEN ET HYDROGÈNE
Fort de son parc éolien, l’Allemagne souhaite devenir le leader mondial de l’hydrogène renouvelable


À 20 jours du début de sa présidence du Conseil de l’UE, le gouvernement allemand vient d’adopter son plan énergétique et climatique national 2030 (NECP) ainsi que sa nouvelle stratégie nationale sur l'hydrogène. Les deux sont étroitement liés car dans ses engagements en matière de climat et d’énergie, l’Allemagne considère « uniquement » l'hydrogène renouvelable, c’est à dire produit par l’électrolyse d’une électricité renouvelable. L’éolien se trouve, de fait, au cœur de la stratégie hydrogène du pays. Le NECP allemand vise à ce que les énergies renouvelables comptent pour 65 % de la production d’électricité et 30 % de la consommation d’énergie finale d’ici à fin 2030. Pour atteindre ses objectifs, l’Allemagne prévoit d'étendre ses capacités éoliennes installées à 67-71 GW pour l’onshore et 20 GW en mer. Le pays veut devenir le « numéro un mondial » des applications et de la production d’hydrogène renouvelable et a besoin pour cela de davantage de puissance éolienne. Ainsi, comme l’a dit la ministre allemande de l’Environnement, Svenja Schulze, « Quiconque dit oui à l’hydrogène renouvelable doit aussi dire oui à l’énergie éolienne ». Le programme hydrogène allemand prévoit 7 milliards d'euros pour accélérer la production nationale, auxquels s’ajoutent 2 milliards d'euros pour établir des partenariats internationaux pour la production et l'importation d'hydrogène.

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !