L’ACTU

L’ACTU HEBDOMADAIRE DE L’ÉOLIEN

OFFSHORE
Royaume-Uni et Allemagne font la course en tête


L’Europe n’a pas attendu la France pour prendre son envol dans l’éolien offshore. Ainsi, à la fin de 2018, la puissance des éoliennes en mer en service en Europe atteint 18,5 GW pour 105 parcs répartis dans 11 pays, selon les chiffres de WindEurope sur les capacités éoliennes offshore mises en service en 2018. Cela représente 10 % de la capacité éolienne installée en Europe (le reste étant sur terre). Avec 2 649 MW raccordés au réseau durant l’année, soit 18 % de hausse par rapport à 2017, 2018 se classe en 3e position au niveau des raccordements, après 2017 et 2015, précise l’association. Au total, quinze parcs éoliens offshore ont été mis en service sur la période. Loin devant, le Royaume-Uni (8,2 GW de puissance éolienne offshore installée) et l’Allemagne (6,4 GW)  représentent 85 % des nouvelles installations. Avec 62 % des 409 éoliennes connectées en 2018, Siemens Gamesa reste le premier fournisseur de turbines en 2018 devant MHI Vestas (33 %) et GE renewable energy (5 %). En 2018, douze projets ont bouclé leur financement et représentent une capacité totale de 4,2 GW ainsi que plus de 10 milliards d’euros d’investissement. Un montant supérieur de 37 % à celui enregistré en 2017 mais une capacité en hausse de 91 %, ce qui montre que les coûts sont en baisse.
Elatos
Hors-série Elec Verte

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d’un tarif préférentiel !