L'ACTU

L'ACTU HEBDOMADAIRE DE L'ÉOLIEN

ÉTATS-UNIS

New York prend le large

Le gouverneur de l'État de New York (États-Unis), Andrew Cuomo, a annoncé fin janvier que l'énergéticien municipal Long Island Power Authority avait approuvé le projet de parc South Fork Wind Farm de 90 MW. Composé de 15 turbines, il sera implanté au large de l'île de Long Island, à 30 miles marins (55 km) de la ville de Montauk. Sa construction pourrait démarrer en 2019, pour une mise en service complète en 2022. Il sera en mesure d'alimenter 50 000 foyers. Ce parc est la première brique d'une aire de développement offshore de 1 000 MW. Le gouverneur de l'État a également révélé les ambitions de New York pour l'offshore, avec un objectif de 2,4 GW installés en 2030. L'État veut en effet couvrir la moitié de ses besoins d'électricité grâce aux énergies renouvelables à cet horizon. Fin 2017, l'État de New York doit publier un plan de route, l'Offshore Wind Master Plan, indiquant les sites côtiers susceptibles d'accueillir des parcs offshore, définissant les puissances installées et les dates de mise en service pour chacun. Par ailleurs, un mémo publié début février pour la conférence US Offshore Wind 2017 (8-9 mai) recense les projets offshore des États-Unis, portant sur un total de plus de 6,2 GW. À ce jour, le pays ne dispose que d'un seul parc offshore, celui de Block Island (30 MW) situé dans l'État de Rhode Island, mis en service en décembre dernier.

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d'un tarif préférentiel !