L'ACTU

L'ACTU HEBDOMADAIRE DE L'ÉOLIEN

OFFSHORE

Les appels d’offres britanniques confirment la baisse des prix

L'éolien offshore a confirmé la baisse des prix avec le résultat des enchères publié hier lundi 11 septembre par le ministère britannique de l'Énergie. Trois projets ont en effet été attribués avec des prix garantis inférieurs à 75 livres par MWh (environ 82 euros). Deux projets affichent même un prix de 57,5 £/MWh (environ 63 euros). L'un d'eux est porté par le danois Dong Energy, qui décroche, avec la construction de Hornsea Project Two, le nouveau plus grand champ mondial en devenir (1 396 MW). Il surpasse, en effet, les 1200 MW d'Hornsea Project One, également construit par Dong. Ces nouveaux projets, qui commenceront à générer de l'électricité d'ici 2023, « sont désormais 50 % moins chers que lors de la première enchère tenue en 2015 », souligne le ministère. « Ce sont des records pour le Royaume-Uni, mais cela s'inscrit dans une tendance plus longue », explique, pour sa part, l'un des responsables de WindEurope, Pierre Tardieu. Les coûts avancés pour ces projets restent toutefois conditionnés au développement encore à venir d'éoliennes de très grande puissance (autour de 13 à 15 MW, contre au mieux 9 MW aujourd'hui). Pour rappel, en France, aucun des six parcs attribués depuis 2012 n'a encore vu le jour. Et un seul nouvel appel d'offres est en cours. Son lauréat doit être désigné l'an prochain.

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d'un tarif préférentiel !