L'ACTU

L'ACTU HEBDOMADAIRE DE L'ÉOLIEN

ENTREPRISE

Le sort de FrancEole toujours en suspens

Le tribunal de Chalon-sur-Saône doit se prononcer, le 6 juillet, sur le sort du fabricant de mâts pour éolienne FrancEole. À la clé, deux possibilités : la liquidation ou la prolongation de la période d'observation. L'entreprise basée à Longvic (Côte-d'Or) et au Creusot (Saône-et-Loire) a été placée en redressement judiciaire le 17 mai. Or, aucune offre ferme n'avait été déposée au 27 juin, première date butoir, mais « les discussions sont toujours en cours » avec des repreneurs potentiels, selon une source proche du dossier, citée par l’AFP. Marie-Guite Dufay, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, a demandé, au ministre de l'Économie, Bruno Lemaire, de se saisir du dossier. FrancEole est l'unique fabricant de mâts éoliens dans l'Hexagone. L'entreprise réalise 30 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel, mais sa trésorerie ne couvre ses besoins que jusqu'à fin septembre-début octobre.

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d'un tarif préférentiel !