L'ACTU

L'ACTU HEBDOMADAIRE DE L'ÉOLIEN

OFFSHORE

Le parc de Fécamp en suspens

Le rapporteur public a préconisé lundi 29 mai à la cour administrative d'appel de Nantes de rejeter le recours déposé contre le projet de parc éolien offshore prévu au large de Fécamp (Seine-Maritime), selon une information rapportée par Reuters. La juridiction, qui a mis sa décision en délibéré, rendra son arrêt sous quinze jours, toujours selon l’agence de presse. On saura alors si elle rejette le recours contre ce projet de 83 éoliennes GE, comme elle l’a fait récemment pour le projet d'éoliennes offshore prévu au large de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Lors de l'audience, le magistrat a notamment fait valoir que l'étude d'impact de la société Eoliennes Offshore des Hautes Falaises (EOHF) - consortium composé de EDF Énergies Nouvelles (EDF EN), Enbridge et de WPD Offshore - était « suffisante » à tous points de vue. Pour rappel, la cour administrative d'appel de Nantes est compétente en premier et dernier recours sur tous les recours dirigés en France contre les éoliennes offshore. 

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d'un tarif préférentiel !