L'ACTU

L'ACTU HEBDOMADAIRE DE L'ÉOLIEN

RUSSIE

Un premier parc offshore pour 2020

Le premier parc éolien offshore de la Fédération de Russie verra le jour dans la République de Carélie, située au nord de Saint-Pétersbourg et bordant la mer Blanche. Le chef du gouvernement de Carélie, Alexander Khudilainen, a en effet signé fin novembre un accord avec la société chinoise Sinomec portant sur l'installation d'un parc de 60 MW dans la mer Blanche, pour un montant de 9 milliards de roubles (131 millions d'euros). Le financement sera assuré par Sinomec et la banque russe Russian Direct Investment Fund. Le projet sera développé sur la période 2017-2020. L'accord prévoit en outre que 65 % des composants proviendront d'entreprises russes. Le projet doit créer 200 emplois durant la phase de construction, tandis que 30 personnes seront par la suite chargées de l'exploitation du parc. La République de Carélie couvre aujourd'hui une partie de ses besoins électriques grâce à l'hydroélectricité mais dépend encore des importations de produits énergétiques des régions voisines. En octobre dernier, Alexander Khudilainen a également posé la première pierre de deux nouvelles centrales hydroélectriques d'une capacité cumulée de 49,8 MW. Elles seront installées sur la rivière Kem, qui prend sa source en Finlande et se jette dans la mer Blanche, et doivent commencer à produire dès 2019.

Abonnez-vous pour recevoir chaque exemplaire du journal
dès sa parution et bénéficiez d'un tarif préférentiel !